Les particularités de l’aluminium recyclé

L’aluminium est le troisième élément le plus abondant sur terre. Deuxième métal le plus utilisé dans l’industrie après l’acier, sa découverte est relativement récente. Sa consommation est en pleine augmentation et il tend à remplacer de nombreux autres matériaux. L’aluminium est considéré comme un matériau noble puisqu’il a la propriété d’être recyclable. Quand on considère que plus de 200 millions de tonnes d’objets en aluminium sont exploitables dans le monde, on comprend l’engouement pour la forme recyclée de ce métal. Alors, quelles sont les particularités de l’aluminium recyclé ?

L’aluminium recyclé : quel procédé de fabrication ?

L’aluminium recyclé provient de l’aluminium de première fusion fabriqué à partir de l’extraction de la bauxite. Les déchets post consommation, notamment ceux issus de menuiseries en fin de vie récupérées sur des bâtiments démolis ou rénovés, sont également d’importantes sources d’aluminium recyclé. Ces déchets sont collectés et acheminés vers un centre de tri. Selon le principe du courant de Foucault, un aimant procède au tri et permet de séparer l’aluminium des métaux ferreux et de l’acier.

Par la suite, l’aluminium est broyé puis envoyé en fonderie. On procède alors à son raffinage et à sa fusion. À l’état liquide, les déchets en aluminium sont coulés dans des moules pour former des plaques ou des lingots. Des billettes cylindriques peuvent également être produites à partir des moules et serviront à l’extrusion de nouveaux profilés. Ceux-ci sont principalement utilisés dans la fabrication de menuiseries en aluminium.

Aluminium recyclé et aluminium standard : quelles différences ?

L’une des plus grandes forces de l’aluminium est qu’il est 100 % recyclable. Qu’il soit thermolaqué, anodisé, brut ou même associé à d’autres composants, il suffit de le faire fondre et de procéder à son recyclage pour obtenir de l’aluminium de qualité identique au modèle standard. C’est ainsi qu’on estime que 75 % de l’aluminium issu des premières fusions en 1880 seraient toujours en circulation.

Les mêmes avantages que l’aluminium standard

L’aluminium recyclé après plusieurs cycles ne perd aucune de ses caractéristiques mécaniques ou physiques. Il peut en effet être recyclé à l’infini contrairement à tous les autres métaux. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’aluminium recyclé ou de seconde fusion est habituellement mélangé à l’aluminium de première fusion, ce qui permet d’optimiser la production d’alliage. Ainsi, grâce à l’utilisation d’aluminium recyclé, vous avez l’assurance de bénéficier des mêmes avantages inhérents à ce métal. Il s’agit entre autres de :

  • sa ductilité ou malléabilité (capacité à être aisément travaillé à basse température et à se déformer sans rupture),
  • son imperméabilité (ne laisse pas passer la lumière, les odeurs ou les microorganismes même à faible épaisseur),
  • ses propriétés réfléchissantes,
  • sa grande légèreté (trois fois plus léger que l’acier ou le cuivre),
  • ses propriétés isolantes qui en font un puissant allié dans le domaine de la construction…

particularités aluminium recyclé

L’aluminium même sous sa forme recyclée affiche également une grande résistance. En ce qui concerne le caractère indéformable de l’aluminium standard ou recyclé, il se manifeste par exemple par sa grande résistance au gel ou aux fortes chaleurs. Cela prémunit ce métal de tout vieillissement prématuré. L’aluminium recyclé à l’instar de l’aluminium de première fusion présente également d’autres caractéristiques qui font qu’il est très utilisé pour la confection des menuiseries.

Ce métal est par exemple insensible à l’humidité et aux rayons UV, sans oublier qu’il ne se désagrège pas. À cela s’ajoute son rapport résistance/poids qui permet l’installation de grandes surfaces vitrées dans des profilés fins. De quoi maximiser les gains d’énergie. Cela explique pourquoi il est utilisé pour l’installation d’équipements robustes et légers. Il est également utilisé dans la réalisation de structures vitrées plus ou moins complexes, et des portes et des fenêtres. En moyenne, le cycle de vie des fenêtres en aluminium est de 40 ans et peut même atteindre plus de 60 ans.

L’aluminium recyclé, un procédé de fabrication des plus écologique

L’aluminium n’a pas usurpé son nom de métal vert. Cela ne s’explique pas uniquement par le fait que ce métal soit recyclable indéfiniment. Mieux encore, cette opération consomme beaucoup moins d’énergie que la production de l’aluminium de première fusion. On estime que le recyclage de l’aluminium nécessite 95 % moins d’énergie que sa production originale. Celle-ci est en effet très gourmande en énergie électrique notamment à cause du traitement de la bauxite par électrolyse nécessaire à l’extraction du minerai. Grâce à l’existence de profilés, il est possible de passer outre cette étape ce qui permet de réaliser des économies conséquentes d’énergie.

De plus, le procédé de fabrication de l’aluminium recyclé permet d’économiser jusqu’à 70 % d’eau en comparaison à la conception de l’aluminium primaire par électrolyse. L’utilisation de l’aluminium recyclé permet aussi de réduire sensiblement le rejet de CO2 dans l’atmosphère. Selon les estimations, il est possible d’économiser jusqu’à 8 tonnes de C02 par tonne d’aluminium recyclé. Quand on considère que le CO2 est le principal gaz à effet de serre responsable du réchauffement climatique, on comprend l’importance écologique de l’aluminium recyclé.

En optant pour des menuiseries fabriquées à base d’aluminium recyclé, vous contribuez ainsi à la préservation de l’environnement. Si vous avez la fibre écologique, optez en particulier pour des menuiseries qui font la part belle à l’aluminium bas carbone.

menuiseries en aluminium recyclé

Les alliages possibles avec l’aluminium recyclé

L’aluminium recyclé présentant les mêmes propriétés que l’aluminium standard, il entre également dans la composition de nombreux alliages adaptés à différents types d’usage. Ceux-ci sont conçus pour optimiser les propriétés de ce métal. L’aluminium est habituellement associé à d’autres métaux présents en faible quantité, ce qui permet de renforcer ses propriétés.

Les métaux intégrés dans les alliages apportent des propriétés uniques. C’est notamment le cas du magnésium, du silicium et du cuivre. Le magnésium améliore par exemple la résistance à la corrosion. Quant au silicium, il rend l’alliage avec l’aluminium plus malléable en fonderie. Le cuivre enfin rend l’aluminium plus dur.

L’un des plus grands avantages de l’aluminium recyclé est qu’il sert de base à des alliages capables de répondre aux plus grandes exigences en matière de sécurité, de solidité ou résistance à la déformation. Cela explique la généralisation de son utilisation dans de nombreux secteurs à l’instar des BTP, de l’aéronautique et de l’automobile.

5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.