Comment comprendre un P&L

Pour déterminer les performances d’une entreprise, il existe plusieurs manières de procéder dont le P&L. En effet, il est un devoir pour une société de faire un bilan périodique afin de mieux se découvrir. Seulement, il n’existe pas qu’une seule stratégie pour parvenir à la détermination du résultat de la structure. Dans cet article, nous vous proposons un autre moyen efficace qui mérite une attention particulière.

C’est quoi le P & L ?

P&L  est une abréviation du compte Profits et Pertes d’une structure.  C’est une procédure par laquelle une entreprise détermine ses pertes ainsi que ses produits au cours d’une période. En d’autres termes, il est question aussi bien des différentes charges de l’entreprise que de ses produits. C’est une expression très fréquente dans le secteur des entreprises, en particulier chez les comptables. La raison est que P&L se détermine lors d’un bilan comptable.

Dans un calcul comptable d’une entreprise, vous y verrez ses actifs et ses passifs. Les premiers sont l’ensemble des biens acquis au cours d’une période, alors que le second concerne les charges à supporter. On les appelle les profits et les pertes tout comme produits et charges. Il ne fait plus aucun doute que les sociétés sont  tenues de tenir une comptabilité. L’utilisation du P&L leur permet donc  de faire un bilan comptable approprié. Il est important de ne pas confondre ce mode de calcul à un compte d’exploitation. Mais pour mieux comprendre la notion, il vaut mieux aborder les différents éléments d’un tel compte. Il s’agit d’une part des produits et d’un autre des charges.

Les charges d’une entreprise

La charge est l’un des éléments les plus importants du compte P&L. Il s’agit en réalité des dépenses que l’entreprise sera emmené à faire. Il comprend également celles que la société a déjà fait ou celles dont le processus est déjà lancé. Ainsi, dès lors que l’entreprise est emmenée à supporter des dépenses, alors celles-ci doivent être classées parmi ses charges. Il est important de préciser qu’elles peuvent être intimement liées aux activités de la structure, tout comme à ses collaborations. Le compte P&L permet donc de connaître le montant représentatif de ces dépenses. Vous pouvez donc comprendre que ces dépenses de la société diminuent son résultat, ce qui par ricochet diminue aussi son patrimoine. Toutefois, il existe plusieurs catégories de charges de l’entreprise.

Les points à prendre en compte

Premièrement, nous avons les charges décaissables et les charges non-décaissables qui sont très importantes dans la tenue du P&L. Celles décaissables impliquent une sortie d’argent de la part de l’entreprise.  Du coup, toutes les opérations d’achats que ce soit de biens ou de marchandises sont des charges décaissables. Mais, les charges non-décaissables ne font pas sortir d’argent. Ce sont en réalité les diminutions de stocks, des dotations aux amortissements et des provisions.

D’un autre côté, nous avons les charges financières qui font également partie du calcul P&L. Ce sont notamment des sommes dépenses liées au remboursement de prêt de l’entreprise. Elles comprennent aussi  le paiement des intérêts des associés.

Il y a aussi les charges d’exploitation qui sont celles que supporte la société en matière de production. Il est question notamment des salaires versés, des impôts et taxes, d’achats de matières premières et bien d’autres.

Enfin, nous avons également les charges exceptionnelles de l’entreprise qui sont aussi prises en compte dans le compte P&L. Ce sont des dépenses particulières que l’entreprise est emmené à faire dans le cadre de ses activités. Mais en dehors des charges, nous avons également les produits de la structure qui occupent une place de choix.

Les produits d’une entreprise

Le produit d’une société est l’ensemble des opérations destinées à gonfler les finances de la société. C’est aussi un élément très important dans le calcul du P&L. Si les charges sont destinées à diminuer les ressources sinon le patrimoine de la société, les produits l’augmentent. Comme dans le cas précédent, nous avons plusieurs types de produits.

Premièrement, nous avons les produits d’exploitation qui sont les revenus que génèrent les ventes des produits de la société. Ces produits sont très importants dans le calcul du P&L. 

D’un autre côté, il y a les produits financiers qui représentent les revenus générés par le placement de la trésorerie.

Enfin, nous avons les produits exceptionnels qui sont des revenus issus d’opérations de nature inhabituelles de l’entreprise. Pour déterminer le résultat final, les charges doivent être diminuées des produits.

L’utilité du compte de pertes et de profits

La détermination du compte P&L est d’une grande utilité. Pour rappel, c’est une opération qui s’inscrit dans le cadre de la comptabilité, donc doit figurer au livre comptable de l’entreprise. Il est vrai que l’utilisation du compte d’exploitation permet de parvenir à un résultat similaire. Mais, celui-ci n’est pas aussi détaillé. Ainsi, l’utilisation de ce mode de calcul apporte beaucoup plus de détails à votre comptabilité. Le P&L met en lumière aussi bien vos charges que vos produits et même le résultat du compte d’exploitation. C’est le choix idéal pour une tenue sans faute d’une comptabilité.

Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.