Que devrez-vous savoir sur carpimko ?

Rendre la tâche simple aux salariés libérales, notamment dans le domaine de la santé est l’idée dans  laquelle carpimko est mise à leur disposition. Cependant, il favorise plusieurs adhérents et ne cesse d’attirer d’autres attentions. Tout cela est dû probablement aux soutiens qu’elle fournit et aux différentes options qu’il offre aux adhérents. Que faut-il savoir sur cet organisme ? Dans cet article, voici détaillé quelques informations relatifs à son mode de fonctionnement.

Carpimko : qu’est-ce s’est ?

Hissée au rang des meilleurs systèmes d’assurances en France, le carpimko est une caisse de retraite des professions libérales surtout médicales. Il  œuvre principalement pour des auxiliaires médicaux non-salariés dont les pédicure-podologues, des masseurs-kinésithérapeutes et les orthophonistes. Ainsi, elle s’est donc attribuée comme objectif de gérer la prestation d’invalidité, de décès y compris la partie retraite de ses assurés. C’est l’une des organismes sociaux indispensables pour lesquels, si l’on doit souscrire, il faut le faire dès le commencement de la vie professionnelle. En effet, pour souscrire à carpimko, le salarié libéral doit se munir impérativement des cinq pièces citées ci-dessous :

  • Attestation de remplacement occasionnel si existant
  • Attestation d’inscription ADELI
  • La copie de la carte professionnelle de santé
  • Copie de déclaration faite au Centre de formalité des entreprises
  • La notification d’inscription au tableau de l’ordre.

Qu’elles sont les différents régimes de retraite retrouvés chez lui ?

Les différents régimes que vous soumet  carpimko se divisent en trois régimes de retraites et un régime d’invalidité décès. Ainsi, nous avons le régime complémentaire, le régime de base, l’Avantage Sociale de vieillissement et enfin le régime invalidité décès. Peu importe les négociations, elles aboutissent toujours au choix d’un des régimes.

Le régime complémentaire

Il est l’une des régimes priorisé. Chez carpimko, ce régime est appliqué sous une forme forfaitaire sur lequel s’ajoute une part proportionnelle dont le pourcentage s’élève à 3 % des revenus professionnels. Pour ainsi en bénéficier, cela vous oblige à être en règle vis-à-vis de tous les régimes.

Le régime de base

Le régime de base  est le principal niveau de retraite accordée par le système carpimko. D’après les revenus professionnels, celui-ci est composé de deux tranches de taxations qui se situent entre 8,27 % et 1,87 % des revenus. La marge d’âge pour bénéficier de sa retraite s’étant à 62 ans et nécessite la validité de tous les trimestres.

L’avantage Sociale de vieillissement

Il faut noter que ce troisième régime se subdivise en deux parts. La première partie réfère à un part forfaitaire dont un pourcentage est à la charge du professionnel. Le second part dite part des revenus conventionnés professionnel s’élève à un taux de 0,4 %. Carpimko de cette cotisation,  s’adonne de prendre à sa charge 60 % de la cotisation. Le professionnel peut donc anticiper sa retraite à 60 ans suivant une décote d’environ 5 % par année.

Régime de décès d’invalidité

Son principal but est de protéger les professionnels en cas d’invalidité totale ou partielle. Il détient aussi une cotisation forfaitaire dont l’indemnité se situe entre le 91e et le 92e jour de l’arrêt complet de l’activité. Cependant, en cas de décès, carpimko permet au conjoint (e) de bénéficier de la cotisation ainsi qu’un capital de suivi éducatif pour les enfants.

Comment fonctionne-t-il ?

Lorsque vous décidez de cotiser dans cet organisme, votre but à vous est de bénéficier d’une pension de retraite. La marge d’âge vous permettant d’obtenir votre retraite est de 65 ans à taux plein. Par contre, lorsque vous décidez de bénéficier de votre retraite à taux plein à partir de 60 ans, vous serez donc en mesure de vous justifier.

Il faut donc noter que parfois certaines règles s’appliquent à la marge d’âge suivant votre année de naissances. Tenant compte des critères de cotisation chez carpimko, ils se font de façon trimestrielle. Par ailleurs, la décote de pension applicable à un taux plein est de 1,25 % suivant la limite de cotisation qui est de 20 trimestres.

Comment contacter la carpimko ?

Pour contacter la caisse, il existe plusieurs possibilités. Vous pouvez demander des renseignements soit par téléphone, par mail ou encore par courrier postal. Dans chaque département se trouve des annexes dans lesquelles vous pouvez vous rendre pour avancer plus vite dans votre souscription. Le plus rapide et fiable pour vous serait de vous rendre sur le site de Carpimko c’est : https://www.carpimko.com afin de vous s’assurer des renseignements crédibles.

5/5 - (3 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.