Le télémarketing est-il un bon métier ?

Avec les nombreux centres d’appels qui exercent sur le territoire français, le télémarketing est devenu un outil important dans l’économie du pays. Il existe en effet plusieurs entreprises spécialisées dans différents secteurs qui ont recours aux télémarketeurs dans le but de booster leurs ventes. Il s’agit notamment de gens ayant pour rôle principal d’attirer et de conserver la clientèle d’une entreprise. Ils assurent cette fonction en communiquant notamment avec les clients par appel téléphonique. Si le télémarketing est un métier qui vous intéresse, mais que vous vous demandez encore s’il en vaut la peine, cet article pourrait vous éclairer.

Quelles sont les missions d’un télémarketeur ?

Les télémarketeurs utilisent des tactiques bien fondées pour aider à vendre les produits ou services de leurs entreprises commanditaires. Les outils dont ils disposent pour faire le travail sont principalement des ordinateurs, des téléphones et un accès à Internet. Le spécialiste du télémarketing est parfois appelé télévendeur, car les deux s’engagent généralement dans des activités de marketing pour attirer et fidéliser des clients.

Cependant, les télémarketeurs peuvent avoir d’autres missions complémentaires comme la prise de rendez-vous,  la réalisation de sondages auprès des clients potentiels, la vente directe, etc. Ils travaillent pour la plupart dans des centres d’appels, mais le télémarketing intervient également dans le fonctionnement des organisations à but non lucratif. Il est aussi possible de travailler :

  • pour de grandes entreprises de distribution,
  • des constructeurs automobiles,
  • des prestataires de services tels que des compagnies d’assurance
  • ou des agences de voyages et diverses autres entreprises.

Les rôles du télémarketeur peuvent différer selon le secteur d’activité. Dans l’industrie du tourisme, par exemple, sa mission sera essentiellement de conseiller. Et de vendre des produits ou services de voyage. Pour assurer efficacement son rôle de conseiller-consultant, le spécialiste en télémarketing :

  • Doit être en mesure d’informer les clients en proposant des solutions claires et précises à leurs préoccupations.

Pourquoi travailler comme télémarketeur ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles vous pourrez être tenté de travailler en tant que télémarketeur. Voici quelques avantages du métier.

Un métier qui ne nécessite pas de qualifications spécifiques

Le métier de télémarketing est un secteur qui reste ouvert aux diplômés peu qualifiés ou du secondaire. En effet, afin de répondre rapidement à un manque de personnel, les entreprises n’hésitent pas à embaucher des débutants pour pouvoir les former en interne.

Le recrutement est principalement basé sur des critères comme la voix et le niveau de langue de la personne. Toutefois, avoir en plus de cela certains diplômes peut représenter un grand avantage dans le monde du télémarketing. Si vous avez par exemple un bac + 2 ou un BEP en vente, vous avez toutes les chances de vous faire enrôler. Il en sera de même si vous aviez fait une école de commerce. Ou encore si vous avez des expériences dans le domaine du marketing.

De plus, le travail ne nécessite aucune condition physique particulière. Les personnes handicapées peuvent facilement postuler. Encore qu’il est même possible de travailler à domicile. Avec le métier de télémarketing, vous pouvez aussi travailler dans une variété de sociétés, soit en tant qu’employé, soit en tant que travailleur autonome.

Un métier qui admet des possibilités d’évolution

En quête de compétence, les chefs d’entreprises ont mis en place des programmes d’évolution dans le métier. Ceci permet aux employés les plus compétents de vite monter en grade et d’occuper d’autres postes plus intéressants.

De cette façon, un débutant en télémarketing peut au bout de deux ou trois ans évoluer vers un poste de représentant chevronné du service à la clientèle. De même, certaines compétences en management pourraient vous valoir le poste de chef d’équipe ou de patron de plateau. Mieux encore, vous pourrez être promu vice-président ou même directeur général dans un centre d’appel.

Enfin, il est important de noter que les carrières en télémarketing sont une excellente préparation pour ceux qui souhaitent évoluer dans leur propre entreprise de commerce. Puisque vous arrivez déjà à vendre un produit par simple appel téléphonique. Il vous sera certainement beaucoup plus facile de le faire quand vous serez en face de vos clients.

Un métier qui peut être très rémunérateur

À ces débuts, le télémarketeur peut espérer gagner jusqu’à 1 800 euros bruts par mois. Son taux horaire de plus de 11 euros bruts lui permettra de percevoir près de 21 000 euros bruts par an. Le montant mensuel perçu dépend surtout de ses performances en télémarketing. Il peut toutefois prétendre à des primes ou commissions pouvant aller jusqu’à 20 % sur une vente réalisée après avoir convaincu un client.

Les risques du métier de télémarketing

Malgré les avantages énumérés ci-dessus, ce système de marketing admet quelques lacunes. En effet, le travail dans les centres d’appels expose les télémarketeurs à des contraintes qui peuvent avoir un impact négatif sur leur santé. Pour le debut, il est important de mentionner que les spécialistes en télémarketing évoluent souvent dans un environnement de travail intensif et sous haute pression.

En réalité, un télémarketeur reçoit généralement plus de 100 appels par jour. Cependant, il est difficile de passer plusieurs heures scotché devant un écran avec un casque accroché à vos oreilles et être en train d’effectuer des appels. De plus, vous serez amené à dépenser trop d’énergie, car persuader un client au téléphone est plus difficile que de le faire en face à face.

Ces conditions de travail astreignantes soumettent les spécialistes en télémarketing :

  • à la fatigue,
  • au stress,
  • à l’anxiété
  • et à des troubles du sommeil.

De même, le niveau sonore des casques peut créer des problèmes acoustiques tels que l’hypersensibilité au bruit et une diminution de l’audition.

Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.