Comment rénover votre bureau ? Conseils pour les travaux

Le bureau est le visage visible de notre entreprise. C’est la façon de transmettre notre identité professionnelle aux clients. Mais, en plus, c’est aussi l’endroit où nous exerçons notre activité, pendant de longues heures, et qui a une grande influence sur notre performance et notre qualité de vie. Si nous décidons de faire des travaux de rénovation, il est nécessaire de prendre en compte diverses variables, afin que le résultat soit aussi bénéfique que possible. Dans ce guide, nous allons donner quelques conseils utiles, du design à la fin des travaux de rénovation, pour éviter les surprises désagréables et les dépenses imprévues.

Quels objectifs voulons-nous atteindre avec les travaux ?

Parfois, nous pouvons choisir si c’est le moment de rénover notre entreprise. D’autres fois, les circonstances choisissent pour nous. Peut-être que des réparations indispensables sont nécessaires ; ou peut-être que le bureau est si ancien qu’il nécessite obligatoirement une mise à jour. Il se peut même que ce soit un immeuble que nous venons d’acquérir et que nous devons rénover pour l’adapter à notre activité. De toute manière, il faut se fixer des objectifs définis à l’avance.

Il est évident que notre capacité financière influence le projet que nous sommes en train de concevoir. Selon notre budget, nous pourrons réaliser une rénovation plus complète ou de moindre envergure. Il est intéressant de profiter des opportunités de la technologie ; par exemple, faire des calculs de prix avec l’intelligence artificielle. Ou profiter des avantages de la finance décentralisée (DeFi) pour obtenir des services et des paiements sans intermédiaires (ce qui réduit les coûts), avec des cryptomonnaies comme Cardano ADA. Nous pouvons également trouver une plus grande variété de fournisseurs sur le Web 3.0.

Mais ces options, bien qu’intéressantes, ne permettront qu’une certaine économie. Le plus important est de savoir quels sont nos ressources et de prioriser les travaux de rénovation, en commençant par les plus importants. C’est pourquoi la première étape est de faire un diagnostic du bâtiment. Découvrir s’il nécessite des réparations qui affectent les éléments de base, tels que l’installation électrique, la plomberie, l’étanchéité ou l’isolation. Ces travaux sont obligatoires et doivent être effectués en premier lieu ; non seulement en raison de leur impact sur le coût total, mais aussi en raison de la planification et de l’organisation du projet.

Planification en fonction des besoins

Bien que ces réparations prioritaires semblent être une simple dépense, sans amélioration de l’image finale de l’entreprise, il est vrai que nous pouvons les faire contribuer à un meilleur résultat final. Par exemple, si nous mettons à jour l’installation électrique, nous pouvons en profiter pour réorganiser les postes de travail ou l’éclairage des espaces. Les isolations peuvent être décoratives et faire partie de l’image de l’entreprise. Il y a de nombreux exemples. Mais, pour cela, nous devons d’abord avoir une idée claire du design final. Et, pour ce design, une étude de nos besoins est nécessaire.

Recevons-nous des visites de clients dans notre entreprise ? Combien de personnes y travaillent ? Quelle est l’activité que nous exerçons ? Y a-t-il des règles spécifiques pour cette activité (secteur de la santé, …) ? La rénovation inclut-elle des éléments extérieurs (façade, signalétique, …) ? Si nous ne prenons pas en compte ces variables lors de la conception du projet, nous risquons de rencontrer des surprises désagréables et des coûts supplémentaires ; en plus d’un résultat insatisfaisant. Personne ne connaît mieux notre entreprise que nous-mêmes, c’est pourquoi nous devons jouer un rôle particulier dans la planification, afin de prendre en compte tous les besoins.

Mais certains professionnels peuvent nous aider ; par exemple, les architectes. Parfois, cette collaboration est obligatoire par la loi ; d’autres fois, elle n’est pas indispensable. Mais elle est toujours recommandée ; elle peut même entraîner une économie finale, même si ces professionnels ont un coût. Leur expérience peut être très utile pour nous guider dans le coût total du projet, la planification des travaux et leur supervision, pour prévenir les incidents et les résoudre rapidement, et pour que le design soit le plus adapté possible.

Création d’une image finale

Le bureau est notre carte de visite auprès de nos clients. Une première impression visuelle peut nous définir comme des professionnels. C’est pourquoi la conception de l’image est très importante. Que voulons-nous transmettre ? Le sérieux ? L’innovation ? La chaleur ? L’image d’entreprise ? Ces questions sont très pertinentes pour choisir les matériaux et les couleurs. Le bureau d’un consultant fiscal a, logiquement, une image différente de celui d’un dentiste. Si les visites des clients sont très fréquentes et incluent un public très diversifié, il est préférable de choisir des matériaux très résistants. Par exemple, des sols en céramique, qui permettent également un nettoyage très simple. Dans d’autres cas, peut-être que le choix le plus approprié serait le bois ou le marbre.

L’éclairage est un élément avec de nombreuses options intéressantes. Nous pouvons créer des combinaisons qui servent à créer des espaces différents. Les lumières indirectes peuvent servir à apporter de l’intimité et de la chaleur aux clients. Une lumière générale et puissante servirait à mettre en valeur l’image globale ou les espaces communs. La peinture est l’un des outils les plus importants pour créer l’image du bureau. Les combinaisons de teintes, comme avec l’éclairage, permettent de différencier les espaces. De plus, le logo de l’entreprise ou du professionnel peut être incorporé. Les tissus ou le papier peint sont aussi de bonnes options pour contribuer à l’aspect final.

La rénovation

Lorsque la conception finale est complète, il est temps de rechercher une entreprise de construction pour la concrétiser. Cette recherche doit être rationnelle et prudente. Choisissez plusieurs candidats et demandez différents devis. Il est ainsi très important d’expliquer clairement le projet et de s’assurer qu’il n’y a pas de doutes ni de problèmes potentiels pendant les travaux. Une fois que le constructeur définitif est choisi, il est recommandé de signer un contrat avec lui, spécifiant le prix final, les modalités de paiement, les garanties, la planification et les délais, ainsi que toutes les conditions importantes.

Cela ne signifie pas pour autant que nous ne devrions pas superviser régulièrement les travaux ; c’est pourquoi une réunion hebdomadaire sur le site des travaux peut être très utile, pour clarifier les doutes et résoudre d’éventuels problèmes. Si nous avons engagé un architecte, il peut nous accompagner lors de ces réunions. La dernière réunion, avant le paiement final, est particulièrement importante. Si des divergences existent sur le résultat des travaux, c’est le moment de les clarifier. Il est également important de préciser quand commence la période de garantie et combien de temps elle dure.

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *