Comment louer votre bien immobilier ?

Si vous avez décidé de changer de lieu de résidence, vous pouvez choisir de faire louer votre bien immobilier. De cette façon, vous vous garantissez une rentrée d’argent tous les mois. Cependant, mettre son logement en location n’est pas une mince affaire. C’est la raison pour laquelle de nombreuses personnes préfèrent recourir à une agence de gestion immobilière. Si en revanche, vous comptez vous en charger, voici comment vous devez procéder.

Recourez aux services d’une agence immobilière

Même si s’occuper de la location de votre bien immobilier peut vous faire gagner quelques euros, une agence immobilière est plus sûre. Vous gagnerez en effet en temps et en énergie. De plus, vous bénéficiez également de nombreux autres avantages. Les missions de l’agence immobilière dépendent des tâches confiées par le propriétaire. Elle peut notamment intervenir pour la mise en location, pour la recherche de locataires ou pour les deux.

La mise en location

Dans le cadre de la mise en location, elle vous accompagne durant tout le processus en prenant en charge toutes les démarches administratives à suivre. Elle procède à la rédaction et à la publication d’une annonce attractive. Elle intervient également pour d’autres missions telles que :

  • la vérification de la solvabilité des potentiels locataires,
  • l’organisation des visites,
  • la rédaction du contrat de bail,
  • la fourniture des documents obligatoires,
  • la réalisation des états des lieux.

location bien agence immobilière

La gestion locative

Dans le cadre de la gestion locative, l’agence immobilière s’occupe de la mise en location de la gestion locative proprement dite. Elle s’assure du paiement des loyers, gère les travaux d’entretien et de réparation, fait l’état des lieux d’entrée et de sortie. Au besoin elle procède également à la révision du loyer en accord avec le propriétaire ou à la révision du contrat de location en cas de modification de la loi y afférente. En d’autres termes, une agence immobilière vous décharge de toutes les démarches et tâches relatives à la location de votre bien immobilier.

Gestion locative personnelle : les étapes à suivre

Si vous optez par contre pour une gestion propre, vous devez obligatoirement accomplir certaines tâches.

Améliorez l’état de votre logement

Pour augmenter vos chances de trouver rapidement un locataire pour votre logement, vous devez le mettre en valeur. La première chose à faire est de procéder aux différentes réparations nécessaires (plomberie, électricité, chauffage, revêtement mural). Vous pouvez procéder à une rénovation si cela est nécessaire. Pensez également à optimiser votre logement en augmentant par exemple les espaces de rangement ou en créant une nouvelle pièce utile. Votre logement doit également respecter les normes pour l’installation du gaz, de l’électricité et de la ventilation contre les infiltrations d’eau. Dans tous les cas, votre logement doit être confortable et donner envie d’y rester.

Réalisez le dossier de diagnostic technique

Avant la signature du contrat de bail, le propriétaire doit présenter au locataire des documents attestant les diagnostics réalisés sur le logement. Il s’agit du dossier de diagnostic technique. Il est en effet obligatoire de réaliser l’état des risques naturels et technologiques. Ce diagnostic indique si le logement se situe dans un espace exposé aux risques naturels. Vous devez également réaliser le diagnostic de performance énergétique qui renseigne sur le degré d’isolation thermique du logement. Il en est de même des charges prévisionnelles de chauffage. Vous devez aussi réaliser d’autres diagnostics tels que :

  • le constat de risque d’exposition au plomb,
  • le diagnostic concernant l’état des installations intérieures d’électricité et de gaz,
  • le diagnostic amiante si nécessaire,
  • l’état des nuisances sonores et aériennes.

Fixez le montant du loyer

Avant de mettre votre logement en location, vous devez fixer un montant pour le loyer. Vous disposez dans ce cas de plusieurs solutions pour déterminer le montant idéal. Si votre bien immobilier est situé dans une ville soumise à un encadrement des loyers, vous devez alors vous conformer aux règles en vigueur. Cette règle ne s’applique par contre pas lorsque le montant du loyer est sous-évalué ou si vous avez réalisé des travaux de rénovation.

Pour fixer le bon montant, vous pouvez également vous faire aider par l’Agence Départementale pour l’Information sur le Logement. Il est notamment possible de regarder sur les sites d’annonces immobilières les prix proposés pour le même type de bien immobilier. Au montant du loyer, vient accessoirement s’ajouter celle de la garantie. Il s’agit d’un montant exigé lors de la signature du contrat de bail et qui préserve le propriétaire en cas de dégradation du logement ou d’impayés. Son montant correspond généralement à un mois de loyer.

Publiez une annonce attractive

Une fois tous ces éléments réalisés, vous pouvez à présent rédiger une annonce. Elle vous permettra de porter à la connaissance du public que vous mettez votre bien immobilier en location. Vous devez cependant la rédiger de façon attractive en y ajoutant par exemple de jolies photos de votre bien immobilier. De plus, l’annonce doit comporter certaines informations importantes comme :

  • les caractéristiques du logement,
  • la localisation,
  • le loyer fixé,
  • la date où le bien sera disponible,
  • vos coordonnées.

Pensez surtout à mettre en avant les points forts du bien immobilier comme la présence d’un jardin, d’un balcon, la proximité avec une gare, un aéroport ou une plage, la beauté du paysage.

démarches location bien immobilier

Signez le contrat de bail

Une fois que vous avez trouvé le locataire idéal, vous devez penser à signer le contrat de bail ainsi que les annexes. Il existe aujourd’hui un contrat type qui contient toutes les clauses permettant de garantir les intérêts des deux parties. Le contrat de bail type expose les différentes parties, les modalités du contrat et les droits et obligations de chaque partie.

Toutefois avant la signature, assurez-vous de faire l’état des lieux du logement. Il doit être fait en présence du propriétaire et du locataire et également faire l’objet d’un document à annexer au contrat de bail. De ce fait à la sortie du locataire vous pourrez constater les dégradations ayant eu lieu et évaluer leurs coûts. Une copie du contrat doit également être remise au locataire.

4/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.