Risques HSE : comment faire une analyse précise ?

L’analyse de risques HSE est un processus qui assure l’évaluation des risques dans l’optique de garantir la sécurité et la santé des salariés sur leur lieu de travail. Il s’agit d’une étape incontournable pour la sécurité de vos employés. L’évaluation des risques doit être effectuée par une équipe compétente. Comment procéder ? Découvrez-le sans plus tarder !

Bien comprendre l’analyse des risques HSE

L’analyse des risques hygiène sécurité environnement au sein d’une organisation, est un processus crucial qui permet notamment d’établir les causes potentielles d’accidents ou de maladies. Elle permet également d’évaluer les possibilités d’élimination de dangers ainsi que les mesures de prévention à mettre en place pour une meilleure maîtrise des risques.

L’analyse de risque HSE consiste à endiguer ou tout au moins limiter le risque. Elle fait partie des différentes solutions HSE disponibles et est présente dans tout système de gestion qui permet de garantir un environnement de travail sain et sécurisé. De quoi permettre aux employés d’être plus efficaces dans la réalisation de leur travail.

analyse des risques HSE

Faites une analyse précise des risques HSE : les étapes à suivre

La réalisation d’une analyse précise et efficace s’effectue en plusieurs étapes. Aucune d’elle ne doit être prise à la légère pour une évaluation réussie. De même, une concertation avec les salariés est un point essentiel à ne pas perdre de vue.

Identification des dangers

La première étape de l’analyse des risques HSE est l’identification des dangers. Elle provient d’une analyse de l’environnement de travail et de l’étude du comportement de l’employé face à son travail. Vous pouvez ensuite définir les situations et les évènements à risque. Les dangers à identifier peuvent être de nature chimique, biologique, physique, ergonomique ou sécuritaire. Mais pour mieux y parvenir, il convient de maîtriser cette notion. Celle-ci est relative à la propriété intrinsèque ou à la capacité d’une machine, d’une situation ou d’une substance à présenter des effets néfastes pour la santé et la sécurité des employés. Les investigations pour identifier les dangers doivent être menées dans les bâtiments, les processus, les espaces, etc.

Évaluation et hiérarchisation des risques

Après l’identification des dangers, vous devez lister les risques qui y sont associés. Ceux-ci concernent notamment les fractures, la perte d’audition, la perte des membres ou de la vue. Les personnes en charge de l’évaluation des risques en entreprise doivent étudier les conséquences de chaque danger afin de déterminer les types d’accidents qui peuvent en résulter. Dans cette optique, on recommande souvent le recours à une grille d’analyse. Celle-ci permet d’obtenir une vue d’ensemble des préjudices.

En ce qui concerne la hiérarchisation, cette étape est importante, car tous les risques ne sont pas logés à la même enseigne. Certains en effet pèsent plus dans la balance que d’autres. Faire une chute de 10 mètres de haut par exemple n’entre pas dans la même catégorie que se frapper le doigt avec un marteau.

Détermination des moyens de prévention

Les mesures de prévention sont généralement limitées, mais selon la situation, plusieurs peuvent être mises en place. La démarche habituellement utilisée consiste en l’élimination du risque. Lorsque cela s’avère difficile, voire impossible, on procède à sa substitution. Si la difficulté persiste, vous pouvez penser à une protection collective ou individuelle.

Par ailleurs, une solution à envisager est la formation. Lorsqu’ils sont correctement formés, les employés deviennent parfaitement conscients des risques et des bonnes pratiques à utiliser. Pensez également à la création d’un plan d’action et à la fixation d’une date butoir afin de vous assurer que les mesures de prévention adéquates seront apportées au lieu de travail. Une erreur malheureusement très courante est la mise en place de moyens de prévention sans une analyse préalable des risques. Elle entraîne habituellement des coûts disproportionnés.

Vérification des résultats

En analyse des risques, améliorer ce qu’on ne mesure pas peut relever du parcourt du combattant. De ce fait, il est essentiel que les employés appliquent les nouvelles mesures mises en place dans le cadre d’une politique d’amélioration continue. Dans cette optique, il est nécessaire qu’un contrôle rigoureux des procédures soit effectué chaque fois que les matériaux et les procédés subissent des modifications, afin de s’assurer que l’ensemble demeure sécuritaire. Cette mission relève de la compétence du responsable HSE.

Les analyses de risques peuvent cibler des niveaux d’écart et proposer pour les nouvelles procédures en place, des pistes d’amélioration. La vérification peut par ailleurs se faire à l’aide d’une grille. À la fin de ces différentes étapes, il doit être établi un document unique d’évaluation des risques professionnels. Celui-ci est obligatoire pour toutes les entreprises qui possèdent au moins un salarié. Ce document assure le regroupement des résultats de l’évaluation et des actions à mettre en œuvre.

4/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.